Atelier d’échange avec les parties prenantes des trois communes du Haut Atlas (Ait M’hamed, Imegdal & Oukaïmeden)

Atelier d’échange avec les parties prenantes des trois communes du Haut Atlas (Ait M’hamed, Imegdal & Oukaïmeden)

L’équipe MBLA-GDF, et durant 4 ans de collaboration et du travail dur, a fait des actions puissantes dans trois communes du Haut Atlas marocain à savoir Ait M’hamed dans la province d’Azilal, Imegdal et Oukaïmeden dans la province d’Al Haouz, en termes de conservation de la biodiversité et la gestion durable des ressources naturelles.

Consciente de l’importance des populations locales de ces communes dans la préservation et l’utilisation durable des ressources naturelles, l’équipe a organisé un atelier d’échange de leurs représentants le 24 février 2020 à Marrakech avec présence de Madame ESSIYARI Najoua ; Evaluateur des projets MBLA/GDF.

Le programme de la rencontre était le suivant :

  • Présentation sur les réalisations dans les trois communes depuis le début de programme « Paysage Bio-culturel du Haut Atlas (HACL) » ;
  • Réalisation d’une analyse avec les parties prenantes dans le cadre de projet de conservation de paysage Bio-culturel du Haut Atlas (HACL) ;
  • Echange et discussion des expériences des participants des trois communes ;
  • Recommandations pour renforcer les principales pratiques culturelles de conservation dans chaque commune.

 

L’atelier a permis d’avoir un échange horizontal de savoir traditionnel entre les participants des trois communes et vertical avec les membres du MBLA/GDF. En effet, le présent atelier a permis de détailler une ensemble de problèmes et de recommandations concernant les meilleures pratiques de gestion des terres et des ressources naturelles et aussi l’amélioration des moyens de subsistance dans les trois communes à savoir :

  • Agdal ;
  • Terraces agricoles ;
  • Production des plantes aromatiques et médicinales et arbres fruitiers ;
  • Lutter contre l’exode rural des jeunes.

Cet atelier a permis également de présenter l’ensemble des travaux réalisés dans les trois communes ainsi qu’un plan d’action pour les prochaines années. Ce dernier comportera sur la production et la commercialisation des produits locaux, la gouvernance des APAC et l’encouragement des jeunes à travers des programmes d’éducation et de formation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *