La rentrée scolaire et le lancement des formations de permaculture dans le jardin de Dar Taliba !

La rentrée scolaire et le lancement des formations de permaculture dans le jardin de Dar Taliba !

Nous sommes ravis de commencer l’année scolaire avec un programme excitant de formation à la permaculture en collaboration avec nos partenaires Global Diversity Foundation et Radiant Design.

La semaine dernière, Jamila, la directrice de Dar Taliba, et moi-même avons rejoint Cécile et Laila de l’équipe Radiant Design pour une journée de formation en permaculture dans le jardin (une équipe de filles cette année!). Nous étions en train de terminer la préparation du matériel pour le jour quand les filles sont arrivées de leur cours du matin. Le groupe s’est divisé en deux équipes. Une équipe, dirigée par Cécile, a commencé à travailler sur la collecte et le nettoyage des semences de légumes. Au cours des dernières semaines, les jardiniers ont séché le dernier des légumes d’été que les filles avaient plantés avant les vacances d’été, tels que les aubergines et les concombres. Maintenant, les étudiants ont pu couper les légumes et les ramasser, nettoyer et sécher toutes les graines qu’ils contiennent. «Je ne savais pas qu’il y avait tellement de graines à l’intérieur!», a dit Asma en collectant les graines d’une aubergine.

Pendant ce temps, Laila était occupée à enseigner à l’autre équipe comment planter des légumes dans le jardin comme des navets, des haricots verts et des épinards. Elles se sont associées et se sont assignées des tâches différentes, telles que planter les graines, mesurer la distance entre les graines plantées et recouvrir les trous avec de terre après. Quand les filles ont fini la plantation, il était temps de récolter et de nettoyer les semences. Ils ont donc changé de place avec l’autre équipe. La rotation des équipes pendant leur travail au jardin permet à chaque élève de tirer le maximum de chaque formation.

Au début de chaque année scolaire, les nouveaux élèves s’inscrivent à Dar Taliba et cette année n’a pas fait exception avec 52 nouvelles filles en résidence. Bien que j’avais hâte de voir le groupe de l’année dernière, j’étais très contente de rencontrer quelques nouvelles étudiants comme Iman et Amina. « Nous sommes des cousins mais nous nous sommes jamais rencontrés il y a quelques semaines, lorsque nous avons commencé l’école ici », a dit Iman, 12 ans. «C’est la première fois que nous travaillons dans le jardin et nous l’aimons vraiment».

Plus tard dans la semaine, mon collègue Hajar et moi avons organisé une activité de dessin à Dar Taliba avec 30 filles. Après une brève introduction sur nos différents projets dans le cadre du programme Paysage culturel du Haut Atlas – dont une partie importante concerne la sensibilisation des jeunes et des étudiants sur le savoir traditionnel des plantes – nous avons fait un exercice de réflexion sur la nourriture, les herbes, les plantes et les arbres locaux pour comprendre quels produits et cultures se trouvent et sont cultivées dans leurs communautés.

Hajar et moi-même, tous deux peu talentueux en dessin, étions contente de voir le résultat de leurs dessins et de trouver plusieurs petits artistes créatifs dans le groupe! « J’ai fait un dessin de blé parce que d’où je viens, il y a beaucoup de champs de blé et de gens qui travaillent la terre», a dit Meryam, 14 ans. « J’ai coupée moi-même du blé plusieurs fois dans les champs». Les dessins réalisés au cours de ces séances serviront à créer un petit « livret de paniers des ménages locaux », contenant 50 produits à base de plantes utiles, à utiliser pour les actions de sensibilisation dans les communautés du Haut Atlas.

Grâce à l’enthousiasme des filles et à l’aide de l’équipe de Dar Taliba pour faciliter ces activités, nous sommes reconnaissants et enthousiastes de continuer à travailler avec ces élèves tout au long de l’année scolaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *