Premier module du « Farmer Field School (FFS) » sur le sol et sa fertilité

Premier module du «  Farmer Field School  (FFS) » sur le sol et sa fertilité

Farmer Field School (FFS) est un processus d’apprentissage en groupe implémenté dans plus de 90 pays. Les participants peuvent échanger connaissances et expériences dans un cadre sans risque. Des exercices pratiques sur le terrain utilisant l’observation directe, la discussion et la prise de décision encouragent l’apprentissage par la pratique.

Conscient de l’importance de cette méthode d’apprentissage, MBLA, et dans un cadre de coopération entre plusieurs à savoir Global Diversity Foundation (GDF), Open Society Foundations (OSF), DEAFAL et Rockingsoils, a organisé le premier module intitulé ‘Sol et sa fertilité’ du 11 au 16 Décembre 2019, à Anamer ; Douar dans la commune rurale d’Imegdal dans la province d’Alhaouz le 12 et 13 Décembre, et à Bernat le 15 et 16 Décembre ; Douar dans la commune rurale d’Ait M’hamed dans la prince d’Azilal.

 

Ce module avait comme objectif, le renforcement des capacités des agriculteurs des deux communes en termes de :

  • Connaissances sur la relation sol, pratiques et productivité ;
  • La Composition du sol et son mode d’évaluation sur terrain ;
  • Les modes et bonnes pratiques de fertilisation du sol ;
  • Les pratiques de travail du sol sur terrain.

A Anamer, et durant le premier jour de la formation, une réunion s’est entrenue entre les différentes parties organisatrices sur le déroulement de la formation.

Le deuxième jour, une discussion enrichissante était menée avec les participants sur les connaissances de la communauté locale des composants du sol et l’importance de ce dernier dans l’agriculture et son impact sur leur qualité de vie, suivie par une démonstration pratique des étapes de formation de sol, ses composantes et le rôle de chaque composante.

C’était aussi l’opportunité pour expliquer aux agriculteurs les mécanismes d’alimentation des plantes et l’impact du couvert végétal sur le sol. Le représentant de notre partenaire DEFEAL  a présenté les méthodes de fertilisation à base de culture végétale.

Le premier jour de la formation a connu la présence de 66 participants dont 27 femmes.

Le troisième jour de la formation était axé sur les fertilisants organiques ; le rôle du compost, son impact sur le sol et la production, les substrats pouvant être utilisés dans le compost, les différentes étapes du processus de compostage et le mode de préparation des fertilisants organiques et comment ils sont utilisés dans les champs. Les fertilisants liquides sont faits aussi partie de la formation ; on s’est intéressé à leur mode de préparation, de conservation et d’utilisation. 65 participants dont 25 femmes ont participé à ce jour de formation.

Le même programme de formation était suivi à Bernat à Ait M’hamed ; le premier jour s »est porter sur la formation du sol, ses composantes et le mode d’alimentation   des plantes avec participation de 40 agriculteurs. Alors que la deuxième journée était axée sur la fertilisation organique avec participations de 33 agriculteurs.

La réussite du premier module du FFS se traduit par :

L’acquisition des agriculteurs de bonnes pratiques et techniques de conservation du sol ;

  • Mode d’évaluation pratique du sol ;
  • Les modes pratiques et économiques de fertilisation du sol ;
  • Les modes de production d’un compost mature et hygiénique ;
  • Modes de production de purin à partir des éléments disponibles dans leurs fermes/champs ;
  • Utilisation des fertilisants sur les parcelles et terraces.

Le second module du FFS portera sur : la Nutrition et santé des plantes: physiologie végétale, stimulants naturels, pesticides organiques, disponibilité des minéraux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *